Pour ceux qui n'ont aucun membre de leur famille dans l'Education Nationale, cadrons le propos de ce "post" : La MGEN est la Mutuelle Générale de l'Education Nationale, qui, ces temps-ci, se fend d'une campagne publicitaire, notamment dans Le Monde. Avec ce beau slogan " Notre différence, ne pas faire de différence ". Pour illustrer cette sensibilité altruiste, la MGEN montre deux "Camille", un Camille masculin, technicien de laboratoire, la quarantaine séduisante, et une jeune Camille féminine, tout sourire, apparemment une débutante mais néanmoins professeur des écoles. Chaque néophyte, lecteur de ce placard publicitaire se rend compte, bien sûr, que quel que soit le satut ou le métier des membres de l'Education Nationale, cette mutuelle est attentive à chacun, donc la meilleure. Sachons dire, en ces temps de remise en cause des privilèges, que la MGEN offre des performances, dans ses remboursements, inégalées. Sans doute au nom d'un corporatisme bien pensé.
Or, là où le bât blesse, c'est que le slogan est totalement mensonger. L'Education Nationale comporte en son sein les bons et les méchants. Autrement dit, le public et le privé. Les enseignants du Privé, qui, rappelons-le, ont les mêmes diplomes que ceux du public, qui font passer les mêmes examens, qui sont payés par le même organisme, n'ont pas droit aux généreux contrats de la MGEN.
Notre différence? Faire des différences. Si personne ne le remarque, tant mieux. Mais Julie, qui aime débusquer le mensonge et la mauvaise foi là où ils se trouvent, ne pouvait pas se taire... Vous la connaissez !

insolite_218 Julie

Google, au boulot : Marketing publicitaire - MGEN - Notre différence ne pas faire de différence - Public et Privé - mauvaise foi et mensonge -  Camille