Il y a quelques jours, j'ai inauguré (oh, ce vocabulaire d'élu local !) une nouvelle rubrique sur ce blog.

Cette rubrique, intitulée "Question de vie ou de merde" est un moyen de défouler mes petites pensées enfouies. Allez, défoulez-vous que je leur dis. Et elles, elles obéissent. Ne suis-je pas à moi toute seule le tissu local de ma région cérébrospinale ?

Bref, aujourd'hui, je veux vous poser la deuxième question :

Pourquoi les garçons y s'assoient pas pour faire pipi ?


Parce que (avez-vous remarqué?) le grand jet viril et bruyant, il se signale aussi sur la lunette, il est généreux, il est sautillant, il est musclé, il est goutteux. Il parsème large. Il déclare ses intentions. Presque la guerre. C'est tout juste s'il n'envahit pas la Pologne ! Il territorialise. Il jette les bases d'une vie en soi. Il fonde famille.

J'ai trouvé une petite image pour montrer que nos envies sont différentes, vous les mâles dominants et nous les femelles délicates.

PIPI

Le monsieur montre le genou. Il tortille. Ça monte, il le sent. Il écrase son truc dans le pantalon pour arrêter l'invasion. La guerre se prépare, l'obus est dans le canon. La Pologne n'a qu'à bien se tenir. Madame, elle, serre les fesses, se concentre sur le point P, P comme pipi,  P comme Peut pas me ret'nir, isole sa honte dans des genoux qui se touchent, elle a peur, elle a honte, et elle a peur. La Pologne n'existe pas.

Mais arriver au lieu propice (Pro Pisse, oui, je suis drôle, c'est un métier), pourquoi deux stratégies? Pourquoi nos humanités se séparent-elles? Il serait si aimable que les garçons puissent pisser sans posséder l'Europe et sans faire la route des épices (un petit moulinet par-ci, un petit par là).  Monsieur, voulez-vous porter attention à votre  jaune progéniture ?

Je me bats en vain, je le sais. Chantal a souvent l'habitude de soupirer :

Ah que la guerre est Julie !

_____

PS : En me relisant, en analysant ce que Chantal me dit, je me rends compte qu'elle me traite de lesbienne ! Quelle salope !

insolite_218 Julie

Google, au boulot : Problème de société - Pipi (je pense traîter le caca ultérieurement) - Toilettes - Guerre et Paternité