Hier soir, le président de la République François Fillon a été interviewé par TF1 pour expliquer sa politique après les grandes manifestations de la journée. Ses interventions sont rares et on l'a écouté. La mobilisation fut en effet très forte, ce 19 mars, et les banderoles brocardaient les impasses du gouvernement en matière économique. On a vu, partout, des slogans attaquant violemment le premier ministre Nicolas Sarkozy. Celui-ci, depuis deux ans, s'est beaucoup agité pour rendre crédible la feuille de route que le président Fillon lui avait concocté, mais en vain. La rue, cette méchante rue française qui a la belle habitude de crier haro sur le baudet, voulait la peau de Sarkozy, c'était une évidence. Alors, il faudra, bien sûr, que le président Fillon songe à se séparer de son premier ministre car il a fait son temps et il n'est plus respecté. Heureusement, le chef de l'état, François Fillon possède une assise populaire qui s'est peu effrité et une autorité, certes modeste mais honnête, sur le pays.

insolite_218 Julie

Google, au boulot : Présidence de la République - Fillon - Sarkozy - Manifestations du 19 mars 2009 - Premier ministre