J'ai suivi avec intérêt le débat sur la crise animé par Moati ce dimanche sur France 5. De l'avis général, la communication présidentielle a du avoir quelques ratés ces dernières heures, car la disparité des commentaires montrait la confusion des solutions enclenchées par le sommet de l'état. Écouter Valérie Pécresse parler d'économie était, de surcroît, une véritable source de ricanement bête. Que voulez-vous, Julie a parfois le ricanement bête.

vincent_peillon

Mais celui qui fut magistral, ce fut Vincent Peillon : pugnace, limpide, corrosif et précis. Voilà. Si quelqu'un a le courage de visionner l'émission sur le site de France 5, je lui recommande les envolées assassines de ce socialiste convaincant. Oui, ça existe. Si. Mais si. Ahhhhhhhhhh...

insolite_218 Julie

Google, au boulot : Ripostes - Serge Moati - Vincent Peillon - Valérie Pécresse